« Avec l’objet proprement dit, c’est toute l’histoire autour de celui-ci que les clients achètent. [En l’espèce], le made in France, la proximité avec le village de Saint-Tropez… », Sarah Henry, directrice de la manufacture de Cogolin, qui après avoir été rachetée en 2010 a massivement investi dans la communication et a ainsi réussi à quadrupler son chiffre d’affaire en 6 ans.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s