Communication de contenu: le communiqué de presse

L’exemple du communiqué pour Pistolet-original.be :

A la découverte du « Pistolet Original » bruxellois

Ça claque rue des Bouchers ! A quelques mètres de la Grand Place, des pistolets, comme s’il en pleuvait, ont pris pour cible les papilles des Zinneke [1] de l’Ilot sacré[2]. Valérie Lepla et son fournisseur, le boulanger Yves Guns au nom prédestiné, ont fait main basse sur l’une des icones populaires et gourmandes de la ville, le « pistolet » ! Cette spécialité est à Bruxelles ce que le jambon-beurre est à Paris, garniture typique à l’envi en plus. Jugez plutôt : américain (tartare de bœuf assaisonné), haché aux pickels, crevettes grises de la mer du Nord, Bloempanch (boudin noir), Kip-kap (tête de veau pressée), Pipe d’Ardennes (saucisson), Rollmops, Potjesvlees (terrine de viande)…

Ces pistolets pacifiques sont de petits pains ronds et fessus à la mie aérée et à la croûte fine et craquante. Leur drôle de nom viendrait du latin pistor, meunier, ou peut-être de leur prix qu’une taxe abusive avait jadis fait flamber pour grimper à près d’une pistole. Qu’importe l’étymologie, la recette – protégée – de Valérie Lepla frise la perfection.

La reine du pistolet, à défaut d’être celle de la gâchette, qui n’en n’est pas à son coup d’essai, a remis le couvert. L’enseigne de la rue des Bouchers au coin des Galeries Royales Saint-Hubert qui ouvrira en juillet, est la troisième que Valérie Lepla dédie au pistolet bruxellois. En suivant l’itinéraire des trois établissements baptisés Pistolet Original, c’est non seulement à une balade à travers Bruxelles que nous convie la belle gourmande, mais aussi ses spécialités estampillées brusseleir [3], qui raviront le touriste en mal d’expériences inédites et dépaysantes. Pourquoi ne pas démarrer par celui du quartier de l’Europe, du côté du rond-point Schuman, au 46 rue Breydel et découvrir « l’Américain », inattendu ici au cœur des institutions européennes s’il ne s’agissait d’un pistolet garni de tartare de bœuf assaisonné comme il faut. Poursuivre jusqu’au Sablon, en ne manquant pas de jeter un œil aux vitrines des antiquaires et des chocolatiers renommés, et s’installer en terrasse à la maison-mère au 24-26 rue Joseph Stevens devant un pistolet aux crevettes grises de la mer du Nord. Finir par le décor des Galeries Royales Saint-Hubert parmi les plus anciennes d’Europe (1847), en coupant par la Grand Place, et déguster un pistolet garni de spécialités charcutières du cru arrosé d’une gueuze désaltérante bienvenue.

A côté de ces spécialités choisies chez les meilleurs artisans du pays, Valérie Lepla nous réserve une surprise supplémentaire : celle de nous faire découvrir à travers des créations inédites les meilleurs chefs de la scène gastronomique belge. Après Lionel Rigolet [4] et son pistolet aux écrevisses et Christophe Hardiquest [5] et son pistolet Bon Bon, c’est au tour de Sofie Dumont, chef vedette de la télévision néerlandophone, de nous proposer son pistolet Ibiza Poulpo au poulpe et pommes de terre. Une petite restauration haut de gamme, comme la qualifie Valérie Lepla, sorte de street food soigné, accessible à toutes les bourses.

Valérie Lepla à la scène, Madame Alain Leempoel – célèbre comédien de théâtre belge – à la ville : c’est un peu comme si Madame Podalydès se lançait dans la restauration trendy ! Amis du couple, il n’est pas rare de croiser, Pierre Arditi, Dominique Besnehart, Stéphane De Groodt, Alex Vizorek à l’adresse du Sablon. Est-ce à la fréquentation des plateaux de théâtre que Valérie Lepla doit son sens du décor ? Celui des Pistolet Original est incontestablement réussi, à mi-chemin entre l’épicerie et la boucherie dont les carreaux immaculés sont égaillés par le rouge du mobilier. Si ce n’est au théâtre, c’est à l’épicerie bruxelloise de son grand-oncle que Valérie pensait en imaginant son Pistolet Original. Ses souvenirs d’enfance y sont étroitement mêlés. Et, c’est assurément en jouant au milieu des cageots de fruits et légumes des maraîchers de l’arrière-pays, des vitrines frigorifiques des fromages affinés et des spécialités charcutières, que née sa vocation. Avant de se lancer dans la petite restauration de qualité, pionnière, Valérie Lepla ouvrira une des premières agences de communication orientée culture et gastronomie. Au contact des chefs renommés qu’elle croise et qui deviendront ses amis, Valérie peaufine sa culture gastronomique et affirme ses goûts. Goûts dont Pistolet Original est aujourd’hui le reflet : goût pour les produits locaux – Valérie se revendique « locavore » –, goût pour la typicité – cela va s’en dire – avec une petite pointe de nostalgie pour les saveurs d’enfance dont son pistolet est chargé, goût appuyé pour tout ce qui est gourmand et, goût immodéré et sans danger pour la convivialité !

[1] Surnom donné aux Bruxellois

[2] Un des quartiers du centre historique de Bruxelles qui jouxte la Grand Place.

[3] Parler populaire bruxellois.

[4] Chef chez Comme chez soi, place Rouppe 23, 1000 Bruxelles, deux étoiles au Michelin.

[5] Chef chez Bon Bon, avenue de Tervueren 453, 1150 Bruxelles, deux étoiles au Michelin.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s